Objets BDSM : masque, plumeau, menottes

Objets et accessoires BDSM : ma liste des indispensables

Le BDSM, signifiant “bondage, discipline, domination, soumission, sadomasochisme”, est un jeu sexuel extrême basé sur la douleur, la punition et l’humiliation érotique. Il met en scène divers fantasmes avec un dominant sadique et un soumis masochiste. Nous avons listé les objets et accessoires BDSM permettant de débuter en douceur et les indispensables à avoir chez soi lorsque l’on est devenu un sadomaso hors pair !

Des costumes en cuir et en latex pour pimenter sa séance de BDSM

Avant de nous lancer dans une longue liste d’objets BDSM, commençons par la base de la base : les costumes. Rien de mieux pour se mettre dans le bain ! En enfilant des habits adaptés, vous laisserez derrière vous votre peau d’homme ou de femme bien comme il faut pour incarner un rôle beaucoup moins recommandable…

Soyez créatifs ! Composez un look sur-mesure avec des bottes de dominatrice et des combinaisons en cuir ou en latex ! Certaines personnes aiment également se créer un personnage caricatural tel que :

  • Le méchant policier avec ses menottes et sa matraque 
  • Le dangereux voleur cagoulé
  • L’infirmière diabolique avec sa seringue 
  • La femme de chambre soumise avec son plumeau

Vous trouverez facilement ces types d’uniformes dans les sexshops

Les accessoires pour débuter en BDSM

Le masque : une bonne dose de mystère !

Le port du loup intensifiera votre regard et apportera du mystère à la situation. Vous pouvez aussi couvrir les yeux de la personne dominée avec un masque de nuit. Ne voyant pas ce que vous vous apprêtez à lui faire, elle éprouvera un sentiment oscillant entre la peur et l’excitation… Tous ses autres sens seront en éveil ! Cachez-vous dans la pièce avant de vous approcher de votre esclave sur la pointe des pieds pour le surprendre…

Les menottes : le jeu du bad cop

Les menottes, c’est le must have des accessoires de soumission ! Ce jouet vous donnera l’occasion de jouer au policier et au voleur version -18… Initiez-vous aux pratiques BDSM en enfilant les menottes à votre vilain partenaire avant de le pénétrer dans la position de votre choix. Pour pimenter encore plus ce moment, accrochez-le au radiateur et infligez-lui toutes sortes de châtiments sexuels ! 

Femme mettant dans sa bouche des menottes

La cravache / le fouet / le martinet pour faire panpan cucul

Contraignez votre victime consentante à se mettre à quatre pattes et punissez-la comme il se doit avec une cravache. Si vous débutez, nous vous recommandons d’y aller progressivement, avec des caresses, puis des petits coups. Cela sera un moyen efficace d’augmenter le plaisir en douceur. Si vous commencez à maîtriser l’art de la flagellation, vous pouvez passer au martinet !

Le god ceinture : la chevauchée fantastique version BDSM

Dans le cadre d’une relation hétérosexuelle, cet objet BDSM inverse les rôles et les rapports de pouvoir traditionnels ! Les femmes enculeuses font rêver beaucoup d’hommes soumis… En se faisant sodomiser avec un god ceinture par une dominatrice sexy, ils pourront explorer l’intensité du plaisir anal masculin. D’un autre côté, le god ceinture permettra aux lesbiennes de pratiquer une pénétration profonde et jouissive. 

Le crochet anal : le plaisir du cul

Ce jouet sexuel se compose d’un plug anal relié à une tige métallique au bout de laquelle se trouve un anneau. Le maître l’insère dans l’anus de son esclave et glisse son doigt dans l’anneau afin d’exercer une pression. En stimulant efficacement cette zone érogène – aussi bien chez la femme que chez l’homme – vous conduirez votre partenaire au septième ciel en un rien de temps…

La cire chaude : une séance de BDSM muy caliente

Faites monter la température avec un pot de cire… Ce jeu dangereusement brûlant est une excellente façon de faire gémir son bien aimé en le faisant souffrir un peu. Versez quelques gouttes seulement sur sa peau : cela évitera les grosses brûlures. Si vous souhaitez aller plus loin, déposez la cire sur des parties du corps poilues : lorsque vous la retirerez, le soumis éprouvera une douleur vive. C’est une manière plutôt cocasse d’allier plaisir et séance d’épilation ! Pour soumettre davantage une personne, attachez-lui les mains et bandez-lui les yeux pendant que vous lui appliquez la cire. La tension sera à son comble !

bougies avec un reflet en forme de coeur

La rоulеttе dе Wаrtеnbеrg : le BDSM soft

Cet accessoire BDSM est un petit gadget en métal constitué d’un manche et de roues à pics. Il est parfaitement adapté aux débutants et son utilisation est très simple ! En caressant votre esclave sexuel avec la roulette, vous provoquerez des chatouillements, des picotements et parfois même de la douleur si vous appuyez assez fort. Vous pourrez l’employer comme préliminaire SM avant de passer aux choses sérieuses…

Les accessoires maison : économie et praticité !

Si vous débarquez dans le monde du BDSM, votre enthousiasme peut vous pousser à des achats inutiles qui finiront vite au fond du tiroir. Plutôt que de dépenser des mille et des cents dans des accessoires inconnus, faites un tour dans les différentes pièces de votre maison. Vous dénicherez des instruments en tout genre qui, avec un peu d’imagination, se transformeront en objets BDSM ! De simples plumes pourront servir à chatouiller une personne douillette. Avec une cravate ou un foulard, vous pourrez vous bander les yeux. Pour expérimenter la fessée érotique, il n’est pas nécessaire d’acheter un martinet ! Une règle, une ceinture ou une spatule suffiront. Les bons outils font les bons ouvriers comme on dit ! 

Les accessoires des pratiquants confirmés

La corde shibari pour ligoter sa victime

Quand on est expert en sadomasochisme, impossible de passer à côté de cet accessoire de bondage ! Les cordes vous permettront de ligoter les mains et les pieds de votre partenaire ou de suspendre ce dernier. Il sera alors à votre merci… Punissez-le selon votre humeur et vos envies coquines du moment ! Dans les sexshops, on trouve plusieurs types de cordes avec des matières et des longueurs différentes.

Corde de shibari rouge attachée aux pieds d'une femme

Le bâillon pour faire taire sa victime

Le bâillon, au même titre que les menottes, tient un rôle plus psychologique que sensoriel. S’il est si excitant, c’est parce qu’il prive le soumis de sa capacité à s’exprimer. Vous pourrez concevoir vous-même votre bâillon avec un bout de tissu arraché dans le feu de l’action ou une paire de collants. Dans les sexshops, on peut se procurer des gags à boule et des écarteurs de bouche (bien commodes lors d’une fellation, on doit l’admettre). Les menottes et le bâillon demeurent le combo parfait pour les jeux de soumission !

Les pinces : aïe aïe aïe… ça fait mal, mais qu’est-ce que c’est bon !

Arrivé à ce stade, on peut dire que vous jouez désormais dans la cour des grands… Si on vous parle de sex toys à pinces, vous avez sûrement en tête les fameuses pinces à tétons facilitant l’orgasme mammaire ! Vous ne le saviez peut-être pas, mais il existe également des pinces à clitoris ! Oui mesdames, vous avez bien lu ! Ces deux zones (et en particulier la seconde) sont très érogènes, et donc… très sensibles à la douleur ! Une bonne nouvelle pour les masos ! Véritables instruments de torture, les pinces effectueront une pression qui coupera l’afflux sanguin. La souffrance, mêlée à la jouissance, atteindra son paroxysme ! 

Le collier de soumission et la laisse pour devenir une chienne

Le collier en cuir rattaché à une laisse est un symbole absolu de servitude ! Celui qui le porte est rabaissé au rang d’animal. Il appartient et obéit entièrement à son maître. Il devra se montrer docile, sinon… gare à lui ! Le soumis, totalement vulnérable, sera promené à quatre pattes dans la pièce. Le dominant en profitera pour asseoir son autorité à coup de martinet. 

Collier en cuir avec des pics

La balançoire érotique pour s’envoyer en l’air

Le jour où vous envisagerez d’investir dans une balançoire érotique, c’est probablement que vous aurez déjà fait le tour de tous les instruments BDSM de base. Ceux qui en veulent toujours plus ne seront pas déçus ! Ce système permet de s’envoyer en l’air au sens figuré et au sens littéral du terme ! Grâce à cet objet BDSM, votre partenaire sera suspendu en hauteur, les jambes et les bras écartés. Vous pourrez effleurer, caresser, pincer, mordre et fouetter son corps entièrement offert à votre vue…

La cage de chasteté pour contrôler l’érection du mâle bêta

Et si le véritable plaisir résidait dans le désir contenu ? C’est le concept de cet accessoire BDSM original. Cette cage en métal ou en plastique, placée autour du pénis, empêchera monsieur de bander à sa guise. Il sentira le désir grimper en lui en même temps que la douleur ! La dominatrice ou le dominateur en possession des clés éprouvera une grande satisfaction sadique en tentant d’exciter son soumis malgré lui…

Attention à l’utilisation des objets BDSM

Accessoires BDSM rouges

Les jouets BDSM, aussi stimulants soient-ils, sont à manier avec une immense précaution ! En effet, lorsqu’ils sont mal utilisés, ils peuvent vite devenir dangereux. C’est le cas de la cire chaude, pouvant provoquer des brûlures graves ; des bâillons, pouvant conduire à l’asphyxie ; et des cordes, qui, trop serrées, empêchent le sang de circuler. Veillez à ne pas trop serrer les attaches et prévoyez toujours un safe word (si vous n’êtes pas bâillonné) ! Si vos membres commencent à bleuir, c’est mauvais signe ! Il sera temps d’arrêter !

Par ailleurs, il est important de bien entretenir ces objets de torture en les lavant après chaque utilisation et de les remplacer en cas d’usure. Certains se fragilisent facilement, notamment quand on les emploie fréquemment. Des cordes abîmées risqueraient de céder pendant une séance de bondage en suspension. 

Enfin, n’oubliez pas que les jeux SM se pratiquent avec une personne de confiance ou de façon encadrée, durant une rencontre BDSM dans un club libertin par exemple.

Maintenant que vous savez tout, il ne vous reste plus qu’à tester vos accessoires BDSM et à profiter un maximum du plaisir qu’ils vous procureront !



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *