clap de tournage

Réussir sa sextape en couple : mes conseils et les erreurs à éviter

Vous vous éclatez au lit comme jamais avec votre partenaire et vous aimeriez garder une trace de ces parties de jambes en l’air mémorables ? Vous regarder en train de faire l’amour vous fait fantasmer ? Tournez votre première sextape avec votre copain ou votre copine ! En immortalisant vos ébats sexuels, vous passerez un moment privilégié avec votre amoureux ! Voici tous nos conseils afin de réussir une sextape !

Pourquoi faire une sextape ?

Passons les raisons financières qui inciteraient certains à se filmer durant l’acte sexuel ! On décide avant tout de faire une sextape pour soi, pour son plaisir, parce qu’on en a envie. C’est un moyen de flatter son égo et de booster sa confiance en soi. En plus, vous aurez enfin du contenu de qualité sur lequel vous masturber ! Plus besoin de chercher pendant des heures une vidéo sur Youporn avec les pratiques et les plans qui vous excitent ! Vous serez LES protagonistes de VOTRE film !

Cette expérience pourra pimenter votre vie sexuelle et renforcer la complicité dans votre couple. C’est aussi l’occasion de vous amuser : tous les petits ratés auront le mérite de vous faire rire !

Communiquer en amont avec son partenaire

Il est indispensable d’obtenir le consentement de son ou de sa bien aimé·e avant de réaliser un film amateur à caractère pornographique. On ne filme jamais quelqu’un à son insu en caméra cachée, même s’il s’agit de son partenaire. Cela représenterait un acte déloyal et malhonnête, la pire des trahisons ! Soufflez l’idée à votre moitié sans lui forcer la main !

Si vous êtes tous les deux d’accord pour tenter l’aventure, interrogez-vous sur vos motivations. Est-ce pour vous lancer dans une carrière sur Onlyfans ou pour pouvoir visionner la vidéo ensemble en vous masturbant ?

femme arrachant le marcel d'un homme

Définir un fil conducteur et un thème

Pour réussir une sextape, nul besoin de construire un scénario bien ficelé avec des dialogues tarantinesques. Redescendez sur terre deux minutes, on n’est pas à Hollywood ! Personne ne va venir vous décerner un Oscar pour vos performances sexuelles ! Toutefois, pour que cette vidéo érotique soit regardable, il est intéressant de vous mettre d’accord en amont sur les types de pratiques coquines que vous allez filmer (pratiques BDSM, plan à trois, préliminaires seulement, squirting, slow sex, sexe anal, éjaculation faciale…). Cela vous évitera de prendre votre partenaire au dépourvu. Par ailleurs, vous apporterez de la cohérence à la scène de sexe. Malgré tout, laissez de la place à la spontanéité ! Inutile de prévoir chaque position : vous risqueriez d’être mécanique et de manquer d’authenticité.

Choisir le lieu du tournage

Vous pouvez tourner une sextape chez vous à condition de posséder l’espace nécessaire et d’aménager la pièce. Les chaussettes sales qui traînent par terre et la vaisselle en arrière-plan sont susceptibles de faire tâches sur l’écran… Sélectionnez l’endroit qui vous inspire le plus : le canapé, la table de la cuisine, le plan de travail, la douche, le bord de la piscine, le garage, ou encore le lit conjugal. La simplicité n’est pas toujours une mauvaise chose ! 

Si vous avez de l’argent à dépenser, vous pouvez aussi louer une suite ou un appartement afin de profiter d’un cadre agréable !

homme musclé

Les costumes et les accessoires 

Si vous souhaitez réussir votre sextape, ne négligez aucun détail ! Au placard le vieux slip troué avec des motifs Pokémon ! Bien que rien ne vous empêche de rester sobre pour obtenir un rendu réaliste, prenez quand même le temps de vous préparer afin de paraître un minimum désirable à l’écran. 

Les personnes débordant d’imagination pourront laisser libre cours à leur créativité en matière de costumes : lingerie fine avec des porte-jartellse, uniforme de soubrette, combinaison de pompier… N’hésitez pas à sortir vos sex toys (vibromasseur, plug anal…) et vos accessoires érotiques (menottes, martinet, masque, crème de massage, bougie…) : ils apporteront une touche sexy à la vidéo !

Un bon matériel 

Avec quoi allez-vous vous filmer en train de faire l’amour ? Une caméra ? Un appareil photo ? Une GoPro ? Un smartphone ? Si vous choisissez un téléphone, contrôlez la qualité de l’image. Même si vous appréciez le sexe homemade, pas sûr qu’un rendu flou soit très excitant… Vérifiez que vos appareils sont chargés à 100% ! Il serait dommage de se retrouver à court de batterie au milieu de l’acte sexuel et de devoir tout recommencer. Les problèmes techniques ont tendance à casser l’ambiance…

Comment filmer sa sextape ?

Pensez d’abord au support de votre caméra (trépied, à la main, sur une commode…). Tout filmer en plan fixe, comme s’il s’agissait du point de vue d’un voyeur, peut vite devenir ennuyeux. Le mieux reste d’alterner les angles et les cadrages (plan d’ensemble, plan rapproché, gros plan sur une creampie…) ! Avec un téléphone, on opte pour le mode paysage, à l’horizontale, qui s’adaptera ensuite au format d’un écran TV ou d’un ordinateur.

Un montage efficace

Le travail en post prod est primordial pour réussir sa sextape ! Au montage, il sera possible de recadrer la vidéo et de couper les longueurs. Le missionnaire ça va bien deux minutes ! Vous pourrez également retirer tous les cafouillages peu glamours et les séquences inutiles comme le moment où vous vous déshabillez, les changements de position, l’enfilage de préservatif, les fous rires, les maladresses… Le montage permet de rythmer les scènes et de se concentrer sur l’essentiel ! Dans l’idéal, la durée d’une sextape n’excède pas 15-20 minutes maximum.

couple enlacé dans un lit déballant un préservatif

Les tue-l’amour à éviter à tout prix

Rien de plus étrange et de plus froid qu’une vidéo de sexe sans aucun son. En effet, l’ambiance sonore apporte du réalisme et aide à se plonger dans la scène. Les gémissements, le bruit du va-et-vient sur le matelas et les fessées qui claquent seront très excitants ! Néanmoins, les arrière-fonds sonores (télé, radio, musique…) sans aucun lien avec la situation érotique sont à bannir. 

On évitera aussi les orgasmes simulés et démesurés ainsi que les dialogues surjoués à base de “Oh oui ! Mon salaud ! J’aime ta bite !”. Les insultes au lit sont stimulantes quand elles sont un minimum sincères. Certains aiment se la jouer acteur porno professionnel en communiquant anglais. Encore une fois, on tombe facilement dans le fake, surtout lorsque l’on a un niveau A2… Laissons la comédie aux stars de cinéma. 

pellicule

Le secret de la réussite : une sextape secrète avec quelqu’un de confiance

Finalement, peu importe le cadrage, les costumes, les positions et l’éclairage ! Ce qui compte réellement pour réussir sa sextape, c’est de prendre son pied et de passer un agréable moment intime en couple ! Il vaut mieux une sextape un peu bancale durant laquelle on s’est amusé comme des fous plutôt qu’un film avec résultat professionnel, mais qui a été éprouvant à réaliser. 

L’avènement des réseaux sociaux a fait émerger un phénomène terrible : le revenge porn. Il s’agit de contenus sexuels diffusés ou partagés sans l’accord de la ou des personnes concernées. Il sera nécessaire de s’en protéger au maximum. C’est pourquoi nous vous recommandons de ne pas vous filmer avec le premier venu. Une confiance absolue doit régner entre vous et votre partenaire. 

Voici notre ultime conseil : gardez tout ça pour vous. Si l’idée de mettre sa sexetape en ligne semble excitante au premier abord, on peut vite le regretter. Sachez qu’une fois en ligne, une vidéo peut circuler rapidement et échapper à notre contrôle. 

Si malgré tout, vous souhaitez absolument publier vos ébats sexuels sur le net, ne tournez pas de contenus violents. Certains fantasmes doivent rester privés. N’oubliez pas que de plus en plus de jeunes fréquentent les sites pornographiques : il serait complétement idiot de leur montrer des images mettant en avant la culture du viol.

Je vous laisse sur ces paroles pleines de sagesse ! Allez, tous à vos caméras !



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *