Femme nu dont les seins et le sexe sont recouverts de pétales de fleurs

Flirter en envoyant des nudes : bonne ou mauvaise idée ?

Avec l’essor d’Internet et des réseaux sociaux, les techniques de flirt ont bien changé ! L’amour et la sexualité s’invitent nos messageries instantanées ! Adieu les pigeons voyageurs et l’attente interminable pour recevoir une longue lettre enflammée de la part de l’élu de son cœur… Aujourd’hui, en une seconde, nous avons la possibilité de recevoir un « je t’aime » venu de l’autre bout de la planète, et même de nous envoyer des nudes ! Des quoi ? Pas de panique les boomers, on vous explique tout !

Les nudes : qu’est-ce que c’est ? 

Si vous ne savez pas ce que sont des nudes, vous avez sûrement plus de 40 ans. Ce sont les générations Y et Z, qui, baignant dans le monde virtuel depuis leur enfance, ont démocratisé ce terme ! Traduction, please ! Si en bon français, vous ne captez pas grand-chose à l’anglais, sachez que nude signifie “nu” pour les anglophones. Les nudes sont donc des photos dénudées de soi. Recevoir des nudes de son crush (traduction pour les vieux : son prétendant), ça fait toujours plaisir ! On ne parle pas d’une dick pic (photo de bite) envoyée à une fille sans son accord ! Loin de là ! Les nudes, exactement comme les sexto (textos cochons), c’est l’art de flirter de façon osée et consentie… Ne s’agissant pas de sextapes ou de photos prises pendant l’acte sexuel, ces images ne sont pas vraiment considérées comme de la pornographie.

Jean avec une banane qui sort de la braguette

Des photos suggestives pour faire monter la température 

Sur les photos, vous pouvez être entièrement nu ou porter de la lingerie sexy, exposer certaines parties de votre corps et en cacher d’autres… Il n’y a pas de règles ! L’objectif ? Chauffer le destinataire des messages derrière son écran. Envoyer des nudes, c’est faire fantasmer et se faire désirer ! Généralement, on utilise ce procédé avec son partenaire afin de pimenter sa vie sexuelle de couple ou avec un plan cul régulier pour le convaincre de se revoir vite. Il existe aussi des personnes très excitées à l’idée d’envoyer des photos intimes à un·e inconnu·e (après s’être assurées de son consentement, sinon, ce sont juste des pervers !). Attention, ce n’est pas parce qu’on envoie des nudes que l’on est obligé de conclure. Un flirt virtuel peut ne pas aller plus loin !

Quelques tips pour rendre des photos super hot… 

Ces images érotiques s’inscrivent souvent dans une démarche créative et artistique. On évite les gros plans et le flash, on soigne sa mise en scène avec une lumière, un décor et des accessoires qui mettront en valeur nos atouts. Les postures suggestives permettent aux femmes de sublimer leurs courbes et leur cambrure, et aux hommes de dévoiler leur musculature et leur joli fessier ! Si on souhaite faire des nudes pour exciter son partenaire de manière subtile, on peut jouer la carte de la frustration en décidant de ne pas en montrer trop… Soyez attentifs aux détails et ne laissez rien au hasard ! Une photo coquine de votre popotin sur la table de la cuisine sera moins attrayante si elle laisse entrevoir une pile de vaisselle sale dans l’évier derrière vous…

Le revenge porn : un phénomène de société très inquiétant 

Malheureusement, comme toutes les bonnes choses de la vie, les nudes possèdent leur versant négatif, et non des moindres ! Il arrive que les photos érotiques fuitent sur le net. Les images peuvent atterrir sur des chats, des sites pornographiques ou des plateformes d’escort par exemple. Le responsable pourra être le destinataire du contenu, un hacker ayant piraté notre messagerie ou un voleur ayant subtilisé notre téléphone. On appelle cela le revenge porn, car certaines personnes diffusent ces photos pour se “venger” d’un·e ex. Ce phénomène s’accompagne parfois de chantage. Cependant, l’expression « revenge porn” est quelque peu maladroite et culpabilisante. En effet, elle laisse entendre qu’il s’agit d’une punition et que les victimes auraient mérité de se retrouver exposées. Dans l’immense majorité des cas, ces victimes sont des femmes. La raison à cela est évidente : en 2022, la sexualité masculine est toujours vue d’un bon œil, tandis que la sexualité féminine reste controversée. En gros, envoyer une dick pic, c’est cool, envoyer une photo de ses seins, c’est la honte. D’un côté, on est un super Don-Juan, de l’autre, on est une pauvre nympho. Merci les misogynes !

Femme qui cache sa poitrine avec ses mains

Les conséquences du revenge porn 

Pour la victime 

Certaines victimes vivent cette intrusion comme un véritable viol. Rongées par la honte, elles risquent de se replier sur elles-mêmes et de sombrer dans la dépression. Cela peut aller jusqu’au suicide. Le revenge porn n’est donc pas à prendre à la légère ! Les jeunes femmes, et notamment les adolescentes, sont des personnes souvent plus fragiles et vulnérables, qui ne savent pas toujours vers qui se tourner. 

Pour l’auteur du délit 

Depuis 2016, la loi stipule que les documents ou enregistrements présentant un caractère sexuel obtenus avec le consentement de l’intéressé·e, mais diffusés sans son accord, représentent un délit. Les auteurs de ces faits encourent deux ans d’emprisonnement et 60 000 euros d’amende. De quoi dissuader plus d’un crétin…

Que faire si on est victime de revenge porn ?

Comme nous l’avons vu, envoyer des nudes n’est pas un délit, mais les publier sans se soucier de l’accord de l’individu concerné en est un. Si vous êtes victime de cette pratique, sortez du silence et parlez-en avec quelqu’un de confiance (ami, famille, psychologue…), qui saura vous écouter sans vous juger et vous rassurer. Il est recommandé de rassembler les preuves en réalisant des captures d’écran et de porter plainte dans un commissariat ou une gendarmerie. Nous vous invitons également à signaler le contenu sur les plateformes concernées et le profil malveillant sur Pharos. N’hésitez pas à contacter le 3018 (numéro national contre les violences numériques) pour vous faire accompagner dans vos démarches.

Femme étendue sur un lit en tanga

Nos conseils pour envoyer des nudes de façon sécurisée 

Envoyer des nudes à une personne de confiance 

Personne n’est à l’abri du revenge porn. Toutefois, pour minimiser les risques, évitez d’envoyer des nudes à un inconnu ou à quelqu’un que vous connaissez mal. Privilégiez les gens respectueux, en qui vous avez une confiance auveugle. 

Ne pas montrer son visage

Il vaut mieux préserver votre identité au cas où ces images intimes viendraient à circuler sur la Toile. Pour cela, essayez de prendre des photos qui ne permettront pas de vous géolocaliser ou de vous reconnaître. Cachez votre visage, vos signes distinctifs (piercings, tatouages, taches de naissance…), votre fenêtre et vos objets personnels.

Favoriser certaines plateformes plutôt que d’autres

Si les MMS protègent du piratage informatique, les photos restent sur le téléphone… Favorisez donc les messageries chiffrées comme celle de Snapchat. Lorsque vous envoyez une image sur cette application, elle est immédiatement effacée à son ouverture, empêchant le destinataire de la stocker. Par ailleurs, vous serez averti si la personne effectue un screenshot. Vous pouvez aussi créer une conversation secrète sur Messenger et choisir combien de temps sera disponible votre nude.

Sécuriser son téléphone, ses applications et ses messageries

Pensez à verrouiller votre portable avec un code et à choisir des mots de passe compliqués et uniques sur vos messageries. Avec Gmail, quand un nouveau dispositif tente de se connecter à votre compte, vous pouvez recevoir une notification sur votre téléphone pour confirmer votre identité. Si les nudes sont stockés dans votre ordinateur ou votre téléphone, limitez l’accès avec un code. Enfin, n’oubliez pas de mettre à jour vos applis, car ces dernières améliorent constamment leur niveau de sécurité !

Homme qui cache son sexe avec une serviette

Pour conclure, envoyer des nudes, oui, mais pas n’importe comment ni avec n’importe qui ! Gardez à l’esprit que même en employant toutes les précautions du monde, le risque 0 n’existe pas avec ce type de jeu coquin. Néanmoins, ce sont aux auteurs du revenge porn d’avoir honte et non aux victimes ! Le mieux pour lutter contre ce phénomène est d’en parler le plus possible autour de soi afin de sensibiliser les garçons et les filles dès l’adolescence.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *