Que pensent vraiment les femmes de la fellation ?

Sentir les lèvres, la bouche et la langue de votre partenaire sur votre sexe lors de la fellation vous rend complètement dingue ? Si le plaisir oral était autrefois tabou et réservé aux prostituées, il fait désormais complètement partie des préliminaires, voire constitue un acte sexuel à part entière. Néanmoins, vous vous demandez encore ce que pensent vraiment les femmes de la fellation. Focus sur celles qui aiment, celles qui n’aiment pas et sur les meilleures manières de la demander.

Quel est le pourcentage de femmes qui pratiquent la fellation ?

Un sondage IFOP de 2021 sur la sexualité des Européennes révélait que 87% des Françaises interrogées avaient déjà pratiqué la fellation. Et sachez messieurs que ce nombre est en hausse depuis des décennies. En effet, dans les années 70, elles étaient seulement 55% à avoir pratiqué la fellation au moins une fois dans leur vie. Aujourd’hui, elles sont presque 9 femmes sur 10.

Mais la pratiquent-elles régulièrement ? La dernière étude qui pose la question date de 2019 et dévoilait que près de 80% des femmes, tout âge confondu car la nuance entre les tranches d’âge est faible, pratiquait régulièrement la fellation. Nous vous mentirions donc si vous vous disions que les femmes, du moins les Françaises, n’aimaient pas sucer ! Bien que, nous n’avons pas trouvé d’études sur le fait d’aimer ou non.

Qu’apprécient celles qui aiment particulièrement ?

Celles qui aiment particulièrement la fellation évoquent avant tout prendre du plaisir dans le fait de donner du plaisir à l’autre. En d’autres termes, elles prennent du plaisir par procuration. En ressentant vos moindres sursauts, vos gémissements, vos mains qui se crispent dans leurs cheveux, les ondulations de vos hanches, elles y prennent un certain pied.

Certaines femmes évoquent aussi que la fellation est la caresse ultime et l’associent à une preuve d’amour. Une bonne pipe serait donc une manière de dire à l’autre qu’on l’aime. Et pourquoi pas ? L’idée avancée par ces femmes est que cet acte n’est pas si anodin et qu’en restant rare, il est bien plus précieux.

Prendre du plaisir par procuration, certes. Mais la fellation est aussi une expression de son propre désir en tant que femme. Certaines aiment tout simplement sucer leur homme et contrôler leur plaisir en donnant le rythme. Et il n’y a rien de tel que de sentir progressivement un sexe qui durcit dans sa bouche jusqu’à la jouissance. Un délice.

D’autres femmes avancent enfin qu’elles adorent être utilisées comme des objets et se faire baiser la bouche autant que le décidera leur partenaire. Une condition reste toutefois essentielle dans ce contexte : demandez-lui son autorisation pour lui prendre la bouche comme il se doit. Si elle vous la donne, faites-la perdre complètement le contrôle.

Qu’est-ce qui rebute souvent celles qui n’aiment pas ?

Celles qui n’aiment pas la fellation déplorent souvent un manque d’hygiène qui les empêchent de passer un bon moment avec le sexe de leur partenaire en bouche. Et en même temps, même chez celles qui aiment, un minimum d’hygiène doit être de rigueur ! Tout comme un minimum d’entretien. Celles qui n’aiment pas soulignent aussi qu’une trop forte pilosité les rebute d’emblée.

Au-delà de l’hygiène et de l’entretien qui peuvent tout à fait se régler en une douche et un coup de tondeuse, les femmes qui n’apprécient pas la fellation n’aiment pas le côté trash qu’elle peut parfois avoir et que leur homme prenne pour acquis cette pratique en leur enfonçant leur membre dans la bouche. Ces femmes avancent qu’il y a un côté dégradant à être traitées de cette manière et que leur partenaire va souvent trop vite et trop fort ce qu’elles ne trouvent pas du tout agréable. Certaines détestent également avoir la main de leur partenaire sur la tête pendant qu’elles sucent.

D’autres femmes évoquent qu’elles le font rarement car elles n’aiment tout simplement pas l’éjaculation buccale et par extension, le goût du sperme. Il est nécessaire de rappeler que l’éjaculation, au moment de la pipe, est une possibilité parmi tant d’autres. Et messieurs, petit conseil pour vous : manger équilibré améliorera le goût de votre sperme !

Quant à certaines femmes, elles font un blocage complet à la simple idée de mettre le sexe de leur homme dans leur bouche, notamment par émétophobie, qui est la peur irrationnelle des vomissements… Il faudra donc y aller doucement, progressivement et communiquer beaucoup avec votre partenaire si vous voulez qu’elle vous fasse une fellation.

Comment demander une fellation ?

Pour savoir comment demander une fellation à votre partenaire, vous allez devoir repérer son tempérament pour ne pas la brusquer ou bien au contraire…

Prenez votre temps

Si votre partenaire est du genre timide ou aime les câlins avant le sexe, mieux vaut ne pas la brusquer en lui demandant une fellation sortie de nulle part. Faites plutôt monter la température en la cajolant, en la caressant, ou encore en ôtant progressivement ses vêtements et les vôtres par la même occasion. Alors seulement là, vous pourrez lui demander tout naturellement une fellation. Pour l’inciter, vous pouvez aussi lui promettre de lui rendre la pareille en lui faisant un cunnilingus juste après…

saviez-vous qu’il est aussi parfois possible de faire jouir une femme en lui caressant les seins ?

Prenez aussi le temps de choisir la bonne position. Choisissez l’option sans doute la plus confortable en vous allongeant sur le dos et en laissant votre partenaire descendre entre vos jambes à genoux ou allongée. Une autre alternative est de rester debout avec votre partenaire à genoux devant vous. Vous pouvez aussi adopter un 69 pour vous faire plaisir simultanément.

Allez-y franco

Votre partenaire est loin d’avoir froid aux yeux ? Ne tournez pas autour du pot pendant des heures mais demandez-lui directement de vous sucer, voire descendez votre braguette en lui faisant comprendre ce que vous attendez d’elle. L’excitation, pour vous deux, devrait être à son comble…

Provoquez un effet de surprise

L’effet de surprise peut également être très excitant. En pleine soirée, dans un bar, un ascenseur, ou encore le hall d’un immeuble, susurrez quelques mots à l’oreille de votre partenaire en lui disant que vous êtes très excité et que vous aimeriez bien une petite gâterie vite fait, bien fait. Il ne vous restera plus qu’à vous extirper et éventuellement vous cacher pour une fellation express.

Et pendant ?

Assurez-vous qu’elle aime ça ! Pendant tout le temps de la fellation, veillez à ce qu’elle prenne quasiment autant de plaisir que vous, la fellation n’en sera que meilleure.

Assurez-vous qu’elle en ait vraiment envie

Il n’y a rien de pire qu’une fellation subie. Veillez donc que votre partenaire en ait vraiment envie, non seulement avant de lui mettre votre sexe dans la bouche mais aussi pendant, en lui demandant si elle apprécie le moment.

N’hésitez pas à la guider

Vous devez savoir que la sensibilité de vos zones érogènes est légèrement différente de celle d’un autre homme. N’hésitez donc pas à guider votre partenaire vers ce que vous aimez particulièrement. Montrez-lui vos zones sensibles préférées : le gland, la verge, l’urètre, les testicules… et communiquez sur vos préférences : rythme, intensité des frottements…

Demandez-lui si vous pouvez jouir dans sa bouche avant de le faire

Vous êtes dans la bouche de votre partenaire et votre jouissance n’est pas loin ? Assurez-vous qu’elle est d’accord avec le fait que vous éjaculiez dans sa bouche. Si c’est le cas, allez-y, giclez ! Si elle est un peu réticente, ne lui faites pas un faux plan et retirez-vous à temps. Demandez-lui plutôt où elle préfère que vous jouissiez.

1 réflexion sur “Que pensent vraiment les femmes de la fellation ?”

  1. Ping : Sextos coquins : des messages pour rendre dingue votre partenaire - Paris derrière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *